Présentation

ImprimerImprimer

Des recherches sont en cours, en partenariat avec plusieurs universités sur la relation clinique. Elles s’appuient sur l’apport théorique de plusieurs disciplines (histoire, sociologie, linguistique, philosophie...), et des réflexions sur les relations entre la clinique, les addictions et la société contemporaine.

Langage et addictions

Quelles sont les manifestations et incidences des addictions sur la parole ? Quelle est la place de l’addiction dans les discours sociaux ? Quelles contraintes langagières peut-on identifier dans les situations de paroles avec les usagers ? Un travail mené en partenariat avec le laboratoire PRAXILING-UMR 5267 CNRS de l’Université Montpellier 3.

  • Abords langagiers de l’entretien alcoologique
  • Journée « Parole et addiction » - 2012
  • Journées d’études « Parole et addictions » - 2011 
  • Le livre Parole et addiction

Femmes et addictions

La question de la femme, du genre, d’une définition de la féminité dans ses rapports avec les addictions, carrefour de représentations dont on sait le poids accablant dans le vécu des usagers. L’IREMA participe aux réflexions sur la problématique au sein de groupe de travail réunit autour de Didier Nourrisson, Professeur d’histoire contemporaine, IUFM de Lyon.

Certains des résultats sont présentés et discutés lors du stage « Les femmes, le féminin et l’alcool – C09 ».

Conduites addictives et Prévention des risques psychosociaux (RPS)

D’une part, les consommations de psychotropes sont une aide incontestable pour supporter les tensions de tous ordres, notamment au travail et nous pensons même que les conduites addictives peuvent être une tentative de solution efficace mais risquée, pour alléger les tensions physiques et psychiques. D’autre part, les dernières obligations légales faites aux employeurs concernant la prévention des RPS, donnent un nouvel éclairage aux usages de psychotropes au travail et aux risques de conduites addictives. La réflexion sur les consommations de produits psychoactifs occupe alors une place unique dans la prévention et la gestion des RPS. Cependant, la prévention des conduites addictives et des RPS ont en commun l’obligation de renoncer à tout projet d’éradication et de stigmatisation. Notre projet est bien d’identifier la diversité des risques et de tenter de les réduire. Mais l’enjeu est aussi d’intégrer la nature mouvante d’une organisation humaine notamment en raison de la confrontation du facteur humain avec les évolutions économiques, politiques, légales et culturelles.

Finalement, l’objet de notre recherche dans ce domaine est de concevoir une politique de prévention de la santé au travail capable de s’adapter aux changements. 

Valorisation et publication

L’association organise des séminaires et des journées d’études. L’équipe publie régulièrement des articles dans la presse spécialisée (voir notre newsletter) et participe à des comités de rédaction de revues d’addictologie francophones (Psychotropes – Dépendances)

Renseignements et inscriptions : 

Lisa Stoltz - Tel : 01 42 40 68 00

Cette formation peut s’organiser chez vous, en intra.