Substances illicites (opiacés, cocaïne, produits de synthèse...)

ImprimerImprimer
Référence: 
S11
Nombre de jours: 
3
Date de la session de formation: 
30 Mai 2018 - 1 Juin 2018

Avec la création des CSAPA, chaque intervenant est amené à accompagner et suivre des usagers de produits illicites. Afin de poursuivre leur mission dans le cadre des CSAPA, les professionnels expérimentés en alcoologie ont besoin d’acquérir de nouvelles connaissances et d’adapter leurs compétences au nouveau contexte institutionnel, à l’ensemble des publics reçus et des missions définies pour les centres d’addictologie. En se formant sur la particularité des usages et des produits, des modalités d’accompagnement, il s’agit d’identifier les compétences transverses, de renforcer les « savoir -être » et « savoir-faire » des professionnels issus de l’alcoologie, afin d’asseoir leurs interventions auprès d’usagers souvent polyconsommateurs.

Objectifs pédagogiques: 

Connaître les caractéristiques des substances consommées

Pouvoir prendre en charge une personne dépendante

Pouvoir travailler dans un Csapa ou un service d’addictologie

Contenu: 

Histoire de la toxicomanie : de l’émergence de la toxicomanie au 19eme siècle jusqu’à la mise en place des Csapa.

Les politiques publiques actuelles dans le champ des addictions : L’évolution des profils sociologiques des usagers de produits. Les usagers et le rapport au risque lié aux drogues. La construction de politiques publiques spécifiques autour de la prise en charge des usagers de drogues dits à problèmes, les débats et les enjeux que les changements de politiques ont pu provoquer. L‘appropriation de ces politiques par les usagers. Les effets sur le terrain des praticiens.

Connaissance des produits : les stupéfiants, leurs effets, leurs modalités de consommation, les risques, les profils des usagers.

La prise en charge : les options thérapeutiques actuelles et les différentes modalités de traitement proposées. Les hypothèses qui sous-tendent les pratiques. Articulation du médical, du social et du psychologique dans les prises en charge ou l’intérêt et l’importance des prises en transdisciplinaire.

La dimension relationnelle.

La réduction de risques : hier et aujourd’hui : La politique de réductions des risques : qu’est-ce qu’elle va interroger dans le champ de l’addictologie ? Qu’en est-il de la réduction des risques pour l’alcool? Les enjeux dans les champs politique, social et sanitaire autour des nouvelles propositions de réduction des risques. 

Tarifs: 

Adhérent* (750€)
Non adhérent (780€)

Certification universitaire par l’Université Paris 8 : 90€ supplémentaires (voir conditions)

*Comment adhérer à l’association

Les tarifications sont soumises à l’acceptation des Conditions générales de vente

Dispositif pédagogique: 

Moyens

Apports théoriques, échanges et apports des participants sur la gestion de situations vécues, analyse de situations, jeux de rôles. 

La participation à une formation Irema ouvre l’accès à la base de données numérique de l’Irema (les modalités d’accès en sont données durant la formation).

Evaluation

Une évaluation individuelle est réalisée sur la base d’une fiche interne à l’Irema. Une évaluation collective a ensuite lieu oralement.

Public

Tout professionnel travaillant en addictologie.

Informations pratiques: 

Ne rien inscrire dans ce champs

Durée: 

Ne rien inscrire dans ce champ

insertViewFormation: 

Rechercher une formation
Thèmes
Types de professionnel
Dates
Nouveautés

Rechercher une formation
Thèmes
Types de professionnel
Dates
Nouveautés

Renseignements et inscriptions : 

Lisa Stoltz - Tel : 01 42 40 68 00

Cette formation peut s’organiser chez vous, en intra.